News header FR.png

Octobre 2022

Message du responsable exécutif, Dre. Kim Morrison :
amélioration de l’accès aux soins de santé primaires

Selon un nouveau sondage d’Angus Reid, la moitié des Canadiens ont de la difficulté à trouver un médecin de premier recours. Bien que cela puisse scandaliser certains, force est de constater que dans les régions de Frontenac, Lennox et Addington, il peut être difficile de trouver un médecin de famille ou d’obtenir un rendez-vous en temps opportun avec celui qu’ils ont déjà. Ces derniers résultats soulignent que nous vivons une crise des soins primaires et que nous devons travailler main dans la main pour résoudre ce problème.

Au moins 20 000 personnes des régions de Kingston, Frontenac, Lennox et Addington n’ont pas de médecin de premier recours. En conséquence, la pression sur les services d’urgence et les soins d’urgence s’est démultipliée. Nous l’avons constaté dans les hôpitaux de la région où les pénuries de travailleurs des soins de santé et les délais d’attente plus longs sont devenus la norme. L’ensemble du système de soins de santé vit la pression lorsque les gens n’ont pas de médecin de famille ou un autre fournisseur de soins primaires - lire le rapport.

kim Jan2022.jpg

Dre. Kim Morrison, responsable exécutif de l’ÉSO FLA

Cette situation a été mise en évidence en septembre lorsque le Centre des sciences de la santé de Kingston, partenaire de l’ÉSO FLA, a accueilli la journaliste Adrienne Arsenault et une équipe de tournage de l’émission The National de la CBC afin de démontrer les diverses pressions auxquelles les hôpitaux du Canada sont confrontés - voir l'actualité. Sans accès à des soins primaires de qualité, les problèmes de santé des gens risquent de s’aggraver – un cancer peut passer inaperçu, des maladies chroniques peuvent se compliquer et les maladies évitables peuvent devenir plus fréquentes. Ce scénario conduit de plus en plus de personnes à s’en remettre aux hôpitaux et à d’autres fournisseurs de services de santé qui sont conçus pour soigner les gens une fois qu’ils sont malades, au lieu de les garder en bonne santé, comme le font les soins primaires.

 

L’ÉSO FLA s’est fixé comme objectif de connecter chaque personne dans notre région à la recherche d’un médecin de premier recours à un pôle de santé centré sur la personne pour répondre à leurs besoins en soins de santé et en bien-être. Pour transformer cette vision en réalité, je suis ravi d’annoncer qu’un nouveau groupe de travail « Accès aux soins primaires » a été formé au sein de l’ÉSO FLA. Ce groupe fédérera de nombreux partenaires de tous les secteurs des soins de santé, ainsi que des membres de la population, dans le but de concevoir de concert des solutions qui améliorent l’accès aux soins primaires de sorte que toutes les autres parties du système de santé puissent fonctionner plus efficacement et réaliser les choses pour lesquelles elles sont conçues.

 

En collaboration avec de nombreux partenaires du secteur de la santé, nous constatons déjà d’excellents résultats dans l’amélioration de l’accès aux soins primaires dans nos collectivités.

  • L’Integrated Care Hub de Kingston, qui a ouvert ses portes en 2020, se fait fort d’améliorer l’accès et les services aux personnes qui consomment des substances psychoactives, qui souhaitent accéder à des services de traitement des dépendances et/ou qui sont sans abri.

  • Le Portable Outreach Care Hub (PORCH), lancé l’été dernier, est une camionnette mobile qui fournit un soutien en matière de santé mentale et physique aux habitants de la région de KFLA qui sont sans abri ou risquent de le devenir, ainsi qu’à ceux qui recherchent des services de bien-être ou sont aux prises avec des problèmes de santé mentale et de toxicomanie.

  • Les partenaires de l’ÉSO FLA ont proposé un nouveau pôle de santé multidisciplinaire de soins primaires pour les personnes qui n’ont pas un médecin de premier recours, pour répondre à leur besoin urgent de soins de santé et de services de bien-être, et attirer plus de médecins de famille, d’infirmières praticiennes et d’autres fournisseurs de soins de santé dans nos collectivités.

 

Avec ces trois projets jouant les locomotives, le nouveau groupe de travail fera avancer notre objectif de donner un meilleur accès aux soins en équipe à toutes les personnes servies par l’ÉSO FLA.