News header FR.png

juin 2022
 

Mon témoignage de soins de santé : conseiller de patients et membre de l’ÉSO FLA

Article offert par Tanya M.

J’ai vécu dans cette région de l’Ontario pendant 25 ans, trébuchant au fil de mes rendez-vous chez les généralistes et les spécialistes, à la recherche de diagnostics clairs et de traitements efficaces pour de multiples affections. Après de longues attentes, chaque spécialiste se concentrait sur une partie particulière de mon corps, ignorant la globalité de l’être humain assis dans la même pièce. Quelques praticiens ont pris leur retraite, sont décédés ou ont déménagé, si bien que j’ai dû répéter inlassablement mon anamnèse à pleine gorge. Jusqu’à récemment, la plupart de mes interactions médicales se faisaient avec des prestataires sans handicap qui ne partageaient pas mon identité de genre.

Mon parcours médical à l’âge adulte n’a guère été simple. Je suis donc devenue une ardente militante de mes droits en consignant mes propres antécédents médicaux et en vérifiant les détails de chaque test et rapport. On peut dire que mon expérience a été centrée sur le patient, car c’est moi qui ai fait le gros du travail!

 

J’ai la chance d’avoir un médecin de famille extraordinaire qui m’a prouvé qu’il se préoccupait vraiment de moi, et ne pensait pas seulement au traitement. Les nouvelles options, comme les courriels, les appels téléphoniques et les vidéos, ont été de grande qualité, plus pratiques et moins coûteuses que de me rendre chez un professionnel de la santé et de payer le stationnement. Les soins virtuels ont surtout été plus sûrs pour moi lors d’épidémies hautement contagieuses.

Pour réimaginer les soins de santé centrés sur l’humain, il faut se poser des questions difficiles :

  • Qu’est-ce qui rend les soins de santé excellents ou horribles pour vous, pour moi et pour tous ceux que nous connaissons?

  •  Comment cette collectivité pourrait-elle offrir des soins plus sûrs et plus inclusifs aux personnes racialisées et marginalisées?

  • Comment cette collectivité peut-elle intégrer davantage de prévention et de responsabilité afin de réduire le nombre de pratiques médicales déroutantes et potentiellement dangereuses dont certains d’entre nous ont fait l’expérience?

 

C’est ce que tente de résoudre la nouvelle ÉSO FLA en mobilisant toutes ses énergies. Il s’agit d’une occasion inouïe de concevoir des soins de santé centrés sur l’humain, de l’intérieur vers l’extérieur, pour tous les membres de cette collectivité.

Avez-vous des témoignages dans votre parcours de soins de santé? Qu’est-ce qui compte pour vous dans la conception du système que nous souhaitons avoir?